Recherche

Les opinions des philosophes

L'homme n'est pas la mesure de toutes choses

Fragments

Si les opinions de "la droite" ont bien à voir avec  la pensée de Machiavel ou la philosophie de Hobbes, et "être de gauche",  revient à partager celle de Rousseau, alors je ne suis ni de droite ni de gauche, mais... Lire la suite →

Tarantella de Ribayaz

https://www.youtube.com/watch?v=IUavmFj_FkQ

L’existentialisme n’est qu’un humanisme

Ne ferait-on pas mieux de laisser les mauvais textes inconnus ? Par éducation, c’est-à-dire, en vertu du sens de la beauté qui devrait nous animer, ne conviendrait-il pas de garder le silence à propos des doctrines les moins belles, à propos... Lire la suite →

Questions quodlibétiques (Partie 9)

XIII Ex nihilo nihil fit, ou : contre l’hédonisme de tout temps   Prolégomènes : Si comme le disait le vieux Parménide, « l’être est, le non-être n’est pas », il semble que nous pourrions en conclure qu’à proprement parler, le nihilisme est impossible,... Lire la suite →

Pour servir à l’éloge de la chair

Qui veut faire l’ange fait la bête. Les récentes « gender studies », comme l’idéologie « féministe » déjà plus ancienne sont bien loin de se contenter de blâmer les « valeurs masculines » pour prôner les « valeurs féminines ». Même si une telle  lecture est... Lire la suite →

Retour et progrès

Lorsque nous nous dressons contre le progressisme, nous nous dressons contre une idée du progrès. Le terme de "progrès" n'est pas moins ambigu que la plupart des concepts que dont nous usons communément. Il l'est peut-être même plus que la... Lire la suite →

[Léo Strauss] Contre l’historicisme (2)

"La thèse historiciste se présente aujourd'hui comme largement soutenue par l'évidence historique, ou même comme exprimant un fait qui saute aux yeux. Mais si le fait saute à ce point aux yeux, il est difficile de comprendre comment il a... Lire la suite →

Faire valoir

La modernité a été, en son temps, le faire-valoir de "l'émancipation du genre humain". Désormais, c'est plutôt cette soi-disant "émancipation" qui apparaît comme son faire-valoir. Mais cet argument ne semble valoir lui-même que si le "projet" moderne a non seulement "libéré"... Lire la suite →

Retournement de situation

Au lieu de plaider comme Manuel Valls avec son slogan de politicien, pour "une République forte et une France juste", il faut souhaiter inversement que la France soit forte et la république, juste, pour prendre en compte l'ordre nécessaire des choses... Lire la suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑